Prévention des risques inondations continentales dans le Finistère

 
Prévention des risques inondations continentales dans le Finistère

Les inondations continentales

On distingue 3 types d'inondations continentales:

- Les inondations à cinétique lente en milieu de plaine par débordement de cours d'eau ou remontée de nappes phréatiques (émergence de la nappe au niveau du sol), de fortes marées peuvent également bloquer l'écoulement des cours d'eau débouchant sur la mer,

- Les inondations à cinétique rapide consécutives à des averses violentes sur des bassins versant à forte pente,

- Le ruissellement pluvial favorisé par l'imperméabilisation des sols et les pratiques culturales limitant l'infiltration des précipitations et la saturation des réseaux d'évacuation.

Actions préventives:

- La Directive Inondation et sa déclinaison en Stratégie Locale de Gestion du Risque Inondation (SLGRI) du 10 juin 2016,

- Les PAPI (Programmes d'actions de prévention des inondations) initiés en 2002 et portés par les collectivités. 4 PAPI sont en cours dans le Finistère : PAPI Aulne, PAPI Elle-Isole-Laïta, PAPI Morlaix et PAPI Odet.

- Le recensement des systèmes de protection par les services de L’État (digues fluviales, barrages, cordons dunaires...) et l'application du Décret digues 2015-526 du 12 mai 2015 par les EPCI.

- La prise en compte dans l'aménagement à travers les PPRI (réglementaires) et les AZI (porter à connaissance des maires concernés en février 2015 pour une bonne prise en compte du risque inondation dans l'application du droit des sols)

Réduction du risque:

- L'entretien des cours d'eau et des ouvrages

- La création de bassin de bassin de rétention, de puits d'infiltration

- L'amélioration de la collecte des eaux pluviales

- La préservation des zones d'expansion des crues

- Les mesures individuelles telles que la pose de batardeaux, la mise hors d'eau des tableaux électriques, l'utilisation de matériaux imputrescibles, la création d'un niveau refuge ...

Pour en savoir plus sur le risque inondation, consultez le DDRM