Actualités

Retour en images sur 2 opérations de sécurité routière

 
 
Retour en images sur 2 opérations de sécurité routière

Philippe Mahé, préfet du Finistère, a mis l'accent ce lundi 26 avril, sur la sécurité routière dans le département du Finistère.

Sécurité des agents des routes : trop d’accidents sur interventions, ça suffit !

Le préfet s'est d'abord rendu au centre d’intervention et d’entretien de Brest afin de rencontrer les agents de la direction interdépartementale des routes (DIR).

A cette occasion, les agents ont pu témoigner de leurs expériences et des dangers auxquels ils font face au quotidien.

En effet, depuis le début de l’année 2022, 12 véhicules d’intervention ont été percutés sur le réseau routier national dans l’Ouest. Au niveau national, le décès de 3 agents est même à déplorer au cours de ces derniers mois. Ces accidents sont presque toujours dus à des comportements inadaptés de la part des usagers de la route, et en premier lieu à un défaut d’attention.

Le préfet a souligné le professionnalisme dont font preuve les agents des routes de l’Etat et les a remerciés pour leur engagement constant.

 

 

9 tués sur les routes depuis le début de l'année : stop aux conduites à risque !

La vitesse et les comportements addictifs (alcool et stupéfiants) sont responsables de la majorité des accidents mortels.

Le préfet, accompagné du directeur de cabinet et de la procureur de la République a participé en soirée à une opération coordonnée de prévention et de contrôle, réunissant la gendarmerie départementale, les services des douanes et de la DIROdirection interdépartementale des routes ouest.

A cette occasion, 23 infractions ont été relevées :

- 5 conduites sous l'emprise de plantes ou de substances classées comme stupéfiants ;

- 3 conduites sous l'empire d'un état alcoolique ;

- 5 défauts d'assurance de véhicule à moteur terrestre ;

- 1 conduite malgré une suspension administrative du permis de conduite ;

- 5 défauts de contrôle technique périodique ;

- 1 défaut de plaque d'immatriculation ;

- 1 amende forfaitaire délictuelle (AFD) pour détention de stupéfiant ;

- 2 personnes interpellées pour possession d'héroïne (2 x 2 gr).

Le préfet a renouvelé des conseils de prudence et appelé une nouvelle fois chacun à prendre conscience des dangers liés à ces conduites à risque et à adapter par conséquent son comportement.