Prévention des risques technologiques dans le Finistère

 
Prévention des risques technologiques dans le Finistère

Les risques technologiques sont liés à l’action humaine et plus précisément à la manipulation, au transport ou au stockage de substances dangereuses pour la santé et l’environnement.

On distingue:

- Les risques liés aux activités industrielles (chimiques et pétrochimiques)

- Les risques liés au transport de matières dangereuses

- Les risques nucléaires

- Les risques liés aux ruptures de barrage.

Comme les autres risques majeurs, ils peuvent avoir des conséquences graves sur les personnes, leurs biens et / ou l’environnement. Pour connaître les enjeux liés aux principaux risques technologiques, consultez les rubriques dédiées.

En ce qui concerne le risque industriel, la prévention s'organise comme suit selon la classification de l'ICPE (Installation Classée Pour l'Environnement).

Afin de gérer la gestion de crise en cas d'accident industriel:

- toutes les ICPE doivent être dotées d'un POI (Plan d'Opération Interne à leur site),

- toutes les entreprises classées SEVESO seuil bas et haut élaborent avec la cellule de gestion de crise de la Préfecture un PPI (zonage plus large que le site de l'entreprise).

Afin de réduire le risque par l'aménagement:

- autour des sites SEVESO seuil bas, un porter à connaissance du Risque Technologique est transmis aux maires des communes concernées qui doivent prendre en compte dans leur documents d'urbanisme et dans la délivrance des permis de construire ,

- autour des sites SEVESO seuil haut, un Plan de prévention des Risques Technologiques (PPRT) doit être élaboré avec les services de l’État. Ce PPRTPlan de prévention des risques technologiques instaure des servitudes d'utilité publiques, des prescriptions voire des interdictions.

La surveillance:

La DREALdirection régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement inspecte, contrôle, classifie, autorise l'ensemble des ICPEInstallation Classée Pour l’Environnement.

schéma RT ICPE

Pour en savoir plus sur les risques technologiques, consultez le DDRM

et le site de la DREAL Bretagne