Les cavités souterraines dans le Finistère

 
Les cavités souterraines dans le Finistère

L’évolution des cavités souterraines naturelles ou anthropiques peut entraîner l’effondrement du toit de la cavité et provoquer en surface une dépression généralement de forme circulaire, (fontis).

En 2010, le BRGMBureau de Recherches Géologiques et Minières Bretagne a réalisé l’inventaire des cavités souterraines hors mines du département du Finistère. L’étude a permis de recenser 1197 cavités qui ont été intégrées dans la base nationale.

L’analyse des cavités recensées sur le territoire départemental montre que 158 communes sont concernées. Quatre communes présentent un nombre important de cavités (entre 85 et 265), Crozon, Camaret-sur-Mer, Roscanvel (sur la presqu’île de Crozon) et Brest. Pour la dernière, les cavités sont essentiellement d’origine humaine.

Pour en savoir plus, visitez le site du bureau de recherches géologiques et minères sur la base de données des cavités souterraines en cliquant sur l'image ci-dessous: