Le dispositif AGRIDIFF

Les conditions d'attribution de l'AGRIDIFF

 

Conditions liées à l’exploitant :

Conditions liées à l’exploitation :

  • Un taux d’endettement de plus de 75 %, hors foncier.
  • Une baisse de l’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) d’au moins 20 % sur les trois derniers exercices. Lorsque les trois derniers exercices ont connu des difficultés non liées à la capacité de l’agriculteur mais relevant de problèmes conjoncturels cumulés, la baisse de rentabilité est calculée à partir de la dernière année d’activité normale.

Les aides de ce dispositif peuvent également être mises en œuvre en faveur des exploitations faisant l’objet d’une procédure de redressement judiciaire.