Actualités

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

 
 
Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

Le 25 novembre a été proclamé « journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes » par l'Assemblée générale des Nations Unies en 1999. Chaque année, cette journée est l'occasion de sensibiliser l'opinion au problème de la violence à l'égard des femmes.

Le ministère de l'Intérieur a indiqué Le 16 novembre 2020 qu'en 2019, les forces de l'ordre ont dénombré un peu plus de 142 000 victimes de violences commises par leur partenaire, soit une hausse de 16 % en un an. Parmi ces victimes, 126 000 étaient des femmes. Cette hausse conforte un possible effet positif du Grenelle des violences conjugales qui s'est déroulé l'an dernier, lequel a pu inciter les victimes à davantage déposer plainte et favoriser un meilleur accueil par les forces de l'ordre.

Dans le cadre de cette journée, Philippe MAHÉ, préfet du Finistère, s'est rendu en compagnie de Nathalie SARRABEZOLLES, présidente du conseil départemental du Finistère et d'Isabelle ASSIH, maire de Quimper, dans les locaux de l'établissement « l'Escale » à Quimper.


Visite de « L'Escale »

« L'Escale » est l'un des 20 établissements d'accueil de la fondation Massé Trévidy. Il s'inscrit dans un dispositif départemental d'accueil dédié aux femmes victimes de violences qui comprend 169 places dont 16 en urgence, réparties entre 3 centres d'hébergement et de réadaptation sociale (CHRSCentre d'hébergement et de réinsertion sociale) spécialisés (dont « L'Escale ») et 2 CHRSCentre d'hébergement et de réinsertion sociale tout public pouvant accueillir les femmes victimes de violences.

Le CHRSCentre d'hébergement et de réinsertion sociale « l'Escale » accueille des personnes faisant face à des situations diverses, dont les violences conjugales. Ainsi, en 2019, sur les 61 admissions d'adultes effectuées, 29 concernaient des femmes victimes de violences (chiffre identique en 2018).

L'établissement héberge également un centre maternel de 15 places, destinées aux femmes enceintes et mères d'enfants de moins de 3 ans. Les accueils dans ce centre sont financés par le conseil départemental au titre de l'action sociale. En 2019, le centre maternel a effectué 26 accueils ; parmi ces derniers, 8 faisaient l'objet de décisions judiciaires au titre de la protection de l'enfance.


Commission départementale d'action contre les violences faites aux femmes

Le préfet a ensuite présidé la réunion annuelle de la commission départementale d'action contre les violences faites aux femmes afin de dresser un état des lieux de la situation départementale. Issue du protocole départemental de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes du 15 mars 2016, elle se réunit chaque année autour du 25 novembre.

Cette commission a pour objectif de réitérer l'engagement des services de l'État à combattre les violences sous toutes leurs formes. Elle maintient une dynamique de partenariat et de réseau et facilite la déclinaison à l'échelle départementale des actions de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes. Elle permet d'actualiser les références et informations relatives à cette politique publique, de faire connaître et de valoriser la contribution de chaque partenaire. Tous les participants peuvent ainsi avoir une vision globale du dispositif.

Elle réunit les représentants des structures suivantes :

- services de l'État (police, gendarmerie, Education nationale)

- justice (Parquets, service pénitentiaire d'insertion et de probation)

- collectivités territoriales (conseil départemental, collectivités pilotant un conseil local ou intercommunal de prévention de la délinquance-CISPD ou CLSPD)

- organismes publics (CAF, direction territoriale de l'ARSAgence Régionale de Santé, centres hospitaliers)

- associations oeuvrant dans le champ de l'accompagnement et l'information des femmes ou de l'aide aux victimes (centre d'information sur les droits des femmes et des familles-CIDFF, Abris côtiers, Planning Familial, Amicale du Nid, association d'accompagnement aux victimes de violences intrafamiliales-AAVVIF, Agora justice, Don Bosco)