9/01/2018 - Sauvons plus de vies sur nos routes : 18 mesures

 
 

La vitesse est la première cause des accidents mortels en France (31 %), suivie de l’alcool, puis des stupéfiants (19 % et 9 %).  Le réseau routier sur lequel les accidents mortels sont les plus fréquents est celui des routes à double sens sans séparateur central (55 % de la mortalité routière).

Cisr 1er ministre

Le Premier ministre a réuni le 9 janvier 2018, le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) en présence de 10 ministres et secrétaires d’Etat. Il témoigne de l’engagement de l’ensemble du Gouvernement pour sauver plus de vies sur nos routes.

Au total, ce sont 18 mesures fortes qui ont été exposées au cours de ce CISR. Trois axes majeurs pour la politique de sécurité routière du quinquennat ont été retenus :
 -­ l’engagement de chaque citoyen en faveur de la sécurité routière,
 - la protection de l’ensemble des usagers de la route,
 -­ l’anticipation pour mettre les nouvelles technologies au service de la sécurité routière.

Ces trois axes renvoient à 18 mesures fortes dont la baisse de la vitesse maximale sur les routes à double sens sans séparateur central, une plus grande sévérité pour les conduites addictives et l’usage des téléphones mobiles en conduisant, et une protection accrue des piétons.

> Dossier de presse Cisr - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,53 Mb

Vitesse
Alcool
Bons conducteurs
Piétons
téléphone
piétons tués
80 km
alcool mortel
2RM
 
_actualisation_article