Visite de M. Barbe - Délégué interministériel à la sécurité routière

 
 

Après 12 années de baisse continue de la mortalité routière, celle-ci augmente à nouveau depuis 2014.

Pour atteindre l’objectif de moins de 2000 tués sur les routes à l’horizon de 2020, le gouvernement a annoncé, à l’issue du comité interministériel à la sécurité routière qui s’est tenu le 9 janvier dernier, un plan d’actions décliné autour de 18 mesures fortes

Trois axes majeurs pour la politique de sécurité routière du quinquennat ont été retenus :

- l’engagement de chaque citoyen en faveur de la sécurité routière,

- la protection de l’ensemble des usagers de la route,

- l’anticipation pour mettre les nouvelles technologies au service de la sécurité routière.

Ces trois axes renvoient à 18 mesures dont la baisse de la vitesse maximale sur les routes à double sens sans séparateur central, une plus grande sévérité pour les conduites addictives et l’usage des téléphones mobiles en conduisant, et une protection accrue des piétons.

80 km/h pour sauver des vies

Emmanuel BARBE, délégué interministériel à la sécurité routière, s'est déplacé en préfecture afin de rencontrer les élus, le monde associatif et les acteurs économiques et leur présenter ces mesures.

réunion en préfecture

 

> Dossier 18 mesures - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,53 Mb

_actualisation_article