"La route se partage" fait le Tour de France

 
 

Un stand de sensibilisation mis en place par la Sécurité routière à l'arrivée de la 5e étape à Quimper et au départ de l'étape suivante à Brest.

La route appartient à tous mais la cohabitation n’est pas toujours simple entre les véhicules motorisés et les cyclistes. Face à ce constat, les services de l’État ont souhaité mettre l’accent sur un meilleur partage de la route.

Un partenariat innovant a été établi avec l’organisateur du Tour de France dans le cadre d’une convention entre Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, et Christian Prudhomme, directeur adjoint du Tour de France. C’est ainsi qu’à chaque départ et/ou arrivée d’étape du Tour de France 2018, un stand Sécurité routière sensibilise au partage de la route entre cyclistes et conducteurs. Parallèlement, deux véhicules siglés Sécurité routière – La Route Se Partage circulent sur l’itinéraire de la course au sein de la caravane publicitaire et rappellent une règle souvent méconnue du code de la route : quand on double un cycliste, on doit s’en écarter d’au moins 1.50 m (1 m en ville).

A Quimper et Brest, le stand mis en place par la coordination sécurité routière était animé par des Intervenants Départementaux de Sécurité Routière (IDSR), qui répondaient à toutes les questions du public en lien avec l’usage de la route. L’objectif du stand est de rappeler les règles de bonne conduite et des bons comportements à adopter pour un meilleur partage de la route, que l’on soit conducteur, cycliste ou enfant. Un quiz permettait de tester ses connaissances et de remporter, par tirage au sort, des lots en lien avec la sécurité routière (maillots cyclistes « Sécurité Routière », bidons, brassards…).