Dégâts côtiers - bilans

 

Le littoral en tant que zone d’interface entre la mer et la terre a été soumis de tout temps à des dynamiques (érosion, accrétion, submersion) qui en modifient de façon continue, la physionomie et le périmètre.

En outre, les ressources que la mer peut procurer, a poussé très tôt l’homme à s’installer à proximité de celle-ci. Cependant, les lieux d’habitations prenaient en compte les dangers que la mer pouvait représenter et s’établissaient à distance raisonnable du littoral. Néanmoins, l’accroissement de la pression urbaine à l’époque contemporaine puis le développement du tourisme au 20ième siècle ont accru les pressions urbanistiques et économiques et a incité les populations à chercher à maîtriser l’évolution du littoral par la construction d’ouvrages de défense, voire à tenter de gagner des terres sur l’eau.

Aujourd’hui la prise en compte du changement climatique et la montée du niveau des océans constituent un nouveau défi pour notre société.

Les services de l’État dans le Finistère (DDTM – Direction départementale des territoires et de la mer) analysent un certain nombre de données sur les évènements climatiques tempétueux. Ainsi, depuis 2008, un recensement est réalisé après chaque évènement significatif, afin de déterminer les lieux, le type de dégâts et l’étendue de ceux-ci.

Dans les sous-rubriques vous trouverez des documents par années qui permettent de savoir ce qui se passe sur nos côtes et donnent quelques clés de compréhension des phénomènes en jeu.

A lire dans cette rubrique

  • Bilan 2020
    Le bilan annuel 2019-2020 réalise une analyse des dégâts sur nos côtes pour cette période et s’intéresse à la mobilité du trait de côte et sa sensibilité aux évènements de tempêtes.
  • Bilan 2021
    Le bilan annuel 2020-2021, réalise un recensement des dégâts de l’hiver dernier et s’intéresse cette année à la décennie passée, aux évènements qui l’ont marquée et aux secteurs les plus impactés au cours de cette période.