Actualités

Sécheresse : le Finistère reste en « crise » mais sans risque de rupture de l'alimentation en eau potable

 
 
Sécheresse-le Finistère reste en crise mais sans risque de rupture de l'alimentation en eau potable

 

L’intégralité du département du Finistère est maintenu au niveau de « crise  sécheresse » et de nombreux usages de l’eau restent interdits ou réglementés par l'arrêté préfectoral du 10 août 2022, sauf dérogations expresses.

Un nouveau comité de gestion de la ressource en eau s’est réuni le 29 septembre. Après partage des informations, Philippe Mahé, préfet du Finistère, a décidé de maintenir le département du Finistère en « crise sécheresse »  jusqu’au 10 octobre, où la situation hydrologique et météorologique du département sera réévaluée. Toutes les restrictions demeurent en vigueur.

Par ailleurs, compte tenu de l’absence de compensation des pertes financières par les assurances privées, le préfet du Finistère a décidé d’autoriser les stations de lavage de véhicules à ouvrir la moitié de leurs lignes de lavage, et en tout état de cause, au moins une, pour les programmes les plus basiques, les moins consommateurs d'eau.

Cette dérogation ne va générer qu'une faible consommation supplémentaire, acceptable, et permettra aux entreprises de ce secteur, fortement impactées sur le plan économique, de reprendre leurs activités, en veillant à une consommation la plus réduite possible.

Le préfet du Finistère rappelle que la situation hydrologique reste préoccupante sur le département du Finistère, toujours avec de faibles prévisions de précipitations dans les prochains jours et appelle chacun à la vigilance particulière dans sa consommation en eau, quelle que soit son origine.