Actualités

Renouvellement urbain des quartiers de Bellevue et Recouvrance à Brest

 
 
Renouvellement urbain des quartiers de Bellevue et Recouvrance à Brest

Le préfet du Finistère, Philippe MAHÉ, et François Cuillandre, Maire-Président de Brest métropole ont réuni ce 4 décembre, les différents partenaires pour une revue de projet sur le renouvellement urbain des quartiers de Bellevue et Recouvrance à Brest.

Brest Métropole a élaboré un projet global d’agglomération, multi-sites, centré sur les 7 quartiers de la géographie prioritaire de la politique de la ville (QPV). Le NPNRU concerne 2 quartiers de la ville de Brest : Bellevue (quartier d’intérêt national) et Pontaniou-Quéliverzan-Recouvrance (quartier d’intérêt régional).

Pour ces deux quartiers, Bellevue et Recouvrance, situés en cœur de métropole, les maîtres d’ouvrages et les signataires de la convention portent ensemble une ambition pour révéler les potentiels de ces deux quartiers, au bénéfice de leurs habitants, mais aussi de l’ensemble du territoire métropolitain.

Pour mémoire, le précédent projet de rénovation urbaine de Brest Pontanézen, dont la convention ANRU a été signée en novembre 2005, pour une enveloppe de 101,5 M€, s’est achevé en juin 2016, hormis sur l’offre privée en cours de développement.

Le nouveau programme national de rénovation urbaine (NPNRU), lancé en 2014, prévoit la transformation profonde de plus de 450 quartiers prioritaires de la politique de la ville en France, en intervenant fortement sur l'habitat et les équipements publics et pour favoriser la mixité dans ces territoires.

Les conventions signées dans le cadre du NPNRU prennent en compte les objectifs suivants :

·         augmenter la diversité de l’habitat

·         adapter la densité du quartier à son environnement et aux fonctions urbaines visées

·         favoriser la mixité fonctionnelle et consolider le potentiel de développement économique

·         renforcer l’ouverture du quartier et la mobilité des habitants

·         viser l’efficacité énergétique et contribuer à la transition écologique des quartiers

·         réaliser des aménagements urbains et des programmes immobiliers de qualité prenant en compte les usages, les enjeux de gestion et de sûreté et anticipant les évolutions et mutations futures.

L’agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) centralise les actions des différents partenaires impliqués. Délégué territorial de l’ANRU dans le département, le préfet assure avec ses équipes (direction départementale des territoires) à la fois l’instruction des projets, des conventions pluriannuelles et de leurs avenants, ainsi que le suivi de leur mise en œuvre.

Dans le Finistère, les villes de Brest et Quimper sont concernées par le NPNRU.

Pour Brest, la convention avec l’ANRU a été signée le 16 mars 2020. Elle implique Brest Métropole, la ville de Brest, l’ANRU, l’Agence nationale de l’habitat (ANAH), le bailleur social Brest Métropole Habitat, Brest Métropole Aménagement (SPL), Action logement, la Banque des territoires, le Conseil régional de Bretagne et le Conseil départemental du Finistère.

Le projet de renouvellement urbain de Brest porte sur le réaménagement des polarités principales des deux quartiers, en lien avec les lignes de tramway existante et future. Le renforcement de mixité sociale se fera par la démolition de 396 logements locatifs sociaux et la diversification de l’offre de logements. Des investissements sont également prévus pour les équipements publics et la réhabilitation de plus de 800  logements locatifs sociaux.

Un budget global de 185 M€ HT est prévu pour le renouvellement urbain des 2 quartiers dont 166M€ pour les opérations bénéficiant d’un co-financement de l’ANRU.

51 m€ de concours financiers sont prévus dont 38,4 M€ en subventions ANRU et 13,1 M€ en prêts bonifiés Action Logement qui se décomposent comme suit :

·         37,2 M€ de concours financiers pour le projet d’intérêt national du quartier de Bellevue (et les actions transversales aux 2 quartiers) comprenant 28,4 M€ de subventions et 9,3 M€ de prêts bonifiés,

·         13,7 M€ de concours financiers pour le projet d’intérêt régional du quartier de Quéliverzan-Pontaniou-Recouvrance comprenant 10,0 M€ de subventions et 3,7 M€ de prêts bonifiés.

Le Conseil régional de Bretagne s’est engagé à hauteur de 1,375 millions d’euros, et le conseil départemental à hauteur de 3,9 millions d’euros.

La Banque des territoires s’est engagée à hauteur de 35,29 millions d’euros (prêts et subventions).

Le renouvellement urbain, avec toutes ses composantes (amélioration de l’habitat, développement économique et social, travail sur l’espace public, amélioration du cadre de vie…) est au cœur de la politique de la collectivité, pour permettre le développement d’une métropole attractive, solidaire et agréable à vivre.

Les conditions de cette attractivité s’appuient sur les atouts résidentiels du logement, de l’immeuble, de la rue, du quartier, mais aussi sur son dynamisme économique et commercial, sur ses équipements publics, et sur la mobilisation des habitants et des acteurs locaux.

Le projet intégré de la métropole, sur la base du PLUPlan local d'urbanisme facteur 4 et du Contrat de Ville, vise à :

·         combiner les politiques économiques, sociales et urbaines pour renforcer l’attractivité de la métropole,

·         penser l’aménagement du territoire à plusieurs échelles en même temps (métropole / ville / quartiers) et dans la durée (les projets vont se réaliser sur une dizaine d’années),

·         articuler les dispositifs opérationnels entre eux (OPAH-RU, Tinergie Copros, NPNRU…),

·         travailler en concertation avec la population (les actions de concertation disposent d’un financement majoré par l’ANRU pour « execellence du projet »)

Dans ce cadre, une attention particulière a été portée sur les quartiers de Recouvrance et de Bellevue, avec des projets qui doivent être au service de l’intégration urbaine et sociale, de la réduction des inégalités et de la prise en compte des populations les plus fragiles, et de la qualité d’un « vivre ensemble » concret, pour tous.

De nombreux changements positifs s’annoncent donc pour les quartiers de Bellevue et de Recouvrance.

2020 a été l’année de la mise en œuvre opérationnelle du projet intégré Bellevue-Recouvrance :

Des travaux ont d’ores et déjà été engagés sur certains secteurs, et certains sont achevés à ce jour, comme par exemple, à Bellevue : le terrain de foot au Bergot (inauguré en février 2020) et la place de Metz (fin des travaux en juin 2020), programmés en concertation avec les habitants et les acteurs de quartier, ont ainsi pu être livrés.

La métropole brestoise s’engage donc, avec à ses côtés les différents partenaires, dans un programme d’actions ambitieux, construit avec et pour les habitants et acteurs des quartiers.

2021 sera l’occasion de poursuivre cette phase opérationnelle et de proposer les projets aux habitants. Les concertations, menées depuis mars 2017, vont se poursuivre en tenant compte des contraintes sanitaires liées à la crise covid 19, afin de préciser de manière opérationnelle les grandes orientations urbaines retenues dans le cadre du projet.

Cette démarche, exemplaire à l’échelle nationale, a été reconnue comme telle par l’ANRU lors du Comité d’engagement, et bénéficie d’une majoration pour excellence. A ce jour, c’est plus de 1900 participants, habitants et acteurs de quartier, qui ont contribué à l’élaboration de ce projet partagé.