Actualités

Rencontre avec des chefs d’entreprises à Gouesnou

 
 
Rencontre avec des chefs d’entreprises à Gouesnou

Emploi des jeunes, formation, relance ont été abordés.

Le préfet du Finistère, Philippe MAHÉ, accueilli par le maire de Gouesnou, Stéphane ROUDAUT, et le vice-président de Brest métropole, Michel GOURTAY, a rencontré cet après-midi les chefs d’entreprises du parc d’activités de Mescadiou à Gouesnou, réunis au sein de l'entreprise Kaluen*.

 

Le préfet a tenu à saluer ce projet de parc d’activités, tourné vers l’artisanat de production, sur une surface de 10 hectares et abritant déjà 16 entreprises, le considérant comme emblématique d’une vision de développement sur le territoire et d’une démarche proprement intercommunale.

La visibilité et la situation géographique du parc d’activités sont des gages d’attractivité en terme d’emploi.

 

La formation et les jeunes ont été mis en avant au cours des échanges, avec le constat partagé de la nécessité d’agir collectivement (Etat, collectivités, entreprises) en faveur de l’apprentissage et l’emploi des jeunes.

Les chefs d’entreprises ont relevé des difficultés à recruter, y compris en apprentissage, en particulier dans l’artisanat. Ils ont fait le constat d’une inadéquation entre formations et compétences attendues pour occuper un emploi.

Au plan départemental, le préfet va agir au plus près des besoins, bassins d’emplois par bassins d’emplois. La mobilisation des acteurs économiques et de Pôle emploi, ainsi que de la DIRECCTEdirection régionale des entreprises de la concurrence de la consommation du travail et de l'emploi et des missions locales, va permettre de capitaliser sur les dispositifs facilitateurs mis en place et l’accompagnement financier disponible en matière d’apprentissage en particulier.

 

Sur le plan de la relance, les attentes exprimées par les entreprises concernent principalement la prévisibilité des commandes, le besoin de déblocage des projets et appels d’offres, l’accélération des instructions, en particulier sur les petits chantiers de rénovation énergétique.

La commande publique et le soutien à l’investissement local sont ainsi encouragés. Un observatoire départemental de la commande publique est en cours de création, il permettra de réunir les collectivités, l’Etat, les entreprises et les représentants des filières pour partager les projets et trouver les leviers qui permettent de les concrétiser.

 

Cette approche collective et volontariste est indispensable pour réussir la relance. Les services de l'État dans le Finistère sont pleinement mobilisés sur le sujet, et accompagnent chaque porteur de projet pour développer son activité et pérenniser l'emploi.

 

Le Gouvernement a mobilisé des moyens exceptionnels pour permettre la relance de l'économie du pays. Le Plan de relance de 100 milliards d'euros s'inscrit dans la continuité des 470 milliards d'euros déjà mobilisés depuis mars 2020 pour financer les mesures d'urgence destinées aux entreprises et salariés impactés par la crise sanitaire du Covid-19.

 

 

*Établissement spécialisé dans la fabrication de portes, fenêtres et supports aluminium, haut de gamme et à performance énergétique en particulier auprès du tertiaire, l'entreprise Kaluen emploie 26 collaborateurs et assure 90% de ses chantiers dans le Finistère.