Actualités

Pollution de l'Aulne - retour à la normale

 
 
Pollution de l'Aulne - retour à la normale

Le suivi des conséquences de la pollution de l’Aulne s’est poursuivi tout le week-end.

Les collectivités concernées, leurs exploitants et l’Agence Régionale de Santé (ARSAgence Régionale de Santé) ont effectué un point de situation détaillé dimanche matin. Tous les résultats d’analyses sont désormais conformes aux normes.

Veolia, exploitant pour le compte du Syndicat Mixte de l’Aulne (SMA), confirme aussi un retour à la normale à l’usine de Coatigrac’h. La qualité de l’eau pompée dans l’Aulne ne varie plus et montre que la pollution est passée.

Les services des six communautés de communes impactées ont également toutes indiqué que les paramètres de qualité suivis de leurs installations étaient revenus à des valeurs proches de celles observées habituellement.

Les résultats des analyses bactériologiques réalisées les 20 et 21 août dans le cadre du plan de contrôle organisé par l’ARSAgence Régionale de Santé sont tous conformes. Les autres paramètres suivis s’orientent vers une nette amélioration.

Par conséquent, la sécurité sanitaire de l’eau distribuée sur l’ensemble du territoire impacté est garantie et l’arrêté préfectoral de restriction des usages de l’eau a donc été levé ce jour par le Préfet.

Les collectivités vont progressivement procéder au retour à la normale en termes de fonctionnement de leur système de production et de distribution d’eau potable.

Localement, une qualité organoleptique (goût et odeur) particulière pourrait être constatée par le consommateur. Ce phénomène s’explique par les mesures de renforcement de la désinfection de l’eau qui ont été mises en œuvre sur la période. Cela n’implique aucun risque sanitaire et l’eau distribuée est tout à fait potable.

Le réseau desservi étant complexe et étendu, une vigilance particulière est nécessaire et l’ARSAgence Régionale de Santé poursuivra dans les prochains jours les prélèvements et les analyses afin de vérifier le retour durable à la normale.


Communiqué n°4

Suite à la pollution de l’Aulne intervenue en début de semaine, une réunion rassemblant l’ensemble des services de l’État mobilisés, l'ARSAgence Régionale de Santé, le syndicat mixte de l’Aulne (SMA), Veolia, des représentants des communautés de communes de Pleyben-Châteauneuf-Porzay, de la Presqu’île de Crozon et de l’Aulne Maritime, du Pays fouesnantais, Douarnenez communauté, du Haut Pays Bigouden, Quimper-Bretagne Occidentale et des représentants des entreprises agroalimentaires, s’est tenue en préfecture ce vendredi 21 août 2020.

Le préfet du Finistère a précisé que l’arrêté préfectoral de restriction d’usage de l’eau restera en vigueur tant que la conformité de l’eau ne sera pas garantie. La sécurité sanitaire de la population reste la préoccupation majeure des services mobilisés et des élus.

L'origine de la rémanence de la pollution a été identifiée et les perspectives d'alimentation en eau potable se précisent pour les prochains jours, sur l'ensemble du réseau. Les résultats des analyses sont encourageants, mais doivent encore être confirmés.
Dans les zones encore concernées par les restrictions, le bétail et les animaux peuvent consommer l’eau sans risque. En effet, les normes sanitaires pour les êtres humains sont plus restrictives que celles concernant les animaux.

Les professionnels de l’agroalimentaire mettant sur le marché des denrées alimentaires et utilisant de l’eau potable au cours de leur production sont responsables de la qualité de ces denrées. Ils doivent s’en assurer par une analyse de risque adaptée à l’établissement, et en particulier la mise en place d’autocontrôles suffisants. Si le résultat est conforme, la production peut être commercialisée.

Si un résultat d’autocontrôle indique qu’un produit alimentaire qu'il a importé, produit, transformé, fabriqué ou distribué présente ou est susceptible de présenter un risque pour la santé humaine ou animale, le professionnel doit immédiatement informer la direction départementale de la protection des populations (DDPPDirection départementale de la protection des populations) des résultats et des mesures prises ou prévues.

Enfin, il a été porté à la connaissance du préfet que la commune d’Hanvec disposait d’un circuit d’approvisionnement en eau isolé ; elle ne fait donc plus partie des communes concernées par les restrictions d’usage de l’eau et un nouvel arrêté préfectoral a donc été pris.

En conséquence, la liste des communes concernées par les restrictions d’usage de l’eau a été actualisée comme suit :

ARGOL
BRIEC
CAMARET-SUR-MER
CAST
CHATEAULIN
CLOHARS-FOUESNANT
CLOITRE-PLEYBEN (LE)
CROZON
DINEAULT
EDERN
GOUESNACH
GOURLIZON
GUENGAT
JUCH (LE)
KERLAZ
LANDEVENNEC
LANVEOC
LENNON
LOCRONAN
LOTHEY
PEUMERIT
PLEUVEN
PLEYBEN
PLOEVEN
PLOGASTEL-SAINT-GERMAIN
PLOGONNEC
PLOMODIERN
PLONEVEZ-PORZAY
PONT-DE-BUIS-LES-QUIMERCH
PORT-LAUNAY
POULDERGAT
QUEMENEVEN
QUIMPER (secteur de Ty Sanquer)
ROSCANVEL
ROSNOEN
SAINT-COULITZ
SAINT-EVARZEC
SAINT-SEGAL
SAINT-NIC
TELGRUC-SUR-MER

Dans ces communes, le préfet du Finistère rappelle qu’il est recommandé de ne pas utiliser l’eau du robinet pour la boisson et le lavage des légumes et des fruits consommés crus. Elle peut toutefois être utilisée pour les autres besoins sanitaires et pour la cuisson des aliments. L’eau portée à ébullition peut être consommée.

Si vous avez consommé de l’eau du robinet durant la matinée, et que vous ressentez des symptômes évocateurs de gastro-entérites, il vous est recommandé de consulter votre médecin traitant.


Communiqué n°3

Suite à une pollution de l’Aulne, le préfet du Finistère a pris mercredi 19 août un arrêté préfectoral de restriction d’usage de l’eau pour 50 communes. Le jeudi 20 août 2020, des éléments actualisés ont été portés à la connaissance du préfet par la délégation départementale de l’Agence régionale de santé.

Plusieurs communes à savoir Bénodet, La Forêt-Fouesnant, Fouesnant, Gouezec, Le Faou, Landrevarzec, Langolen, Ploneis, Pluguffan, Ergué-Gaberic et Quimper ( à l’exception du secteur de Ty-Sanquer ) disposent d’un circuit d’approvisionnement en eau isolé, de telle sorte que la distribution de l’eau sur ces communes ne dépend plus de l’usine de Coatigrac’h, ne les exposant pas à un risque de dégradation de la qualité de l’eau.

Il a été également indiqué que la commune de Saint-Nic est alimentée par l’usine de Coatigrac’h.

En conséquence, la liste des communes concernées par les restrictions d’usage de l’eau a été actualisée comme suit :

ARGOL
BRIEC
CAMARET-SUR-MER
CAST
CHATEAULIN
CLOHARS-FOUESNANT
CLOITRE-PLEYBEN (LE)
CROZON
DINEAULT
EDERN
GOUESNACH
GOURLIZON
GUENGAT
HANVEC
JUCH (LE)
KERLAZ
LANDEVENNEC
LANVEOC
LENNON
LOCRONAN
LOTHEY
PEUMERIT
PLEUVEN
PLEYBEN
PLOEVEN
PLOGASTEL-SAINT-GERMAIN
PLOGONNEC
PLOMODIERN
PLONEVEZ-PORZAY
PONT-DE-BUIS-LES-QUIMERCH
PORT-LAUNAY
POULDERGAT
QUEMENEVEN
QUIMPER (secteur de Ty Sanquer)
ROSCANVEL
ROSNOEN
SAINT-COULITZ
SAINT-EVARZEC
SAINT-SEGAL
SAINT-NIC
TELGRUC-SUR-MER

Le préfet du Finistère rappelle qu’il est recommandé de ne pas utiliser l’eau du robinet pour la boisson et le lavage des légumes et des fruits consommés crus. Elle peut toutefois être utilisée pour les autres besoins sanitaires et pour la cuisson des aliments. L’eau portée à ébullition peut être consommée.

Si vous avez consommé de l’eau du robinet durant la matinée, et que vous ressentez des symptômes évocateurs de gastro-entérites, il vous est recommandé de consulter votre médecin traitant.


Communiqué n° 2

La pollution de l’Aulne actuellement en cours mobilise pleinement les services de l’État, l’Agence Régionale de Santé et les collectivités concernées.

Le risque sanitaire potentiel pour la population a conduit le préfet du Finistère à prendre le mercredi 19 août un arrêté préfectoral de restriction d’usage de l’eau pour 50 communes. Cet arrêté reste en vigueur jusqu’à ce que l’exploitant du Syndicat Mixte de l’Aulne (SMA) puisse garantir la continuité de l’approvisionnement en eau potable. Le territoire desservi par l’eau produite par le Syndicat Mixte de l’Aulne ne concerne pas systématiquement l’intégralité des communes citées. Par ailleurs, les collectivités clientes du SMA travaillent actuellement à des solutions alternatives. Par conséquent, il vous est conseillé de vous adresser à votre Mairie ou à votre communauté de communes pour une information plus précise quant à la distribution en eau.

L’approvisionnement en eau potable par bouteilles est en train de s’organiser avec VEOLIA et les collectivités impactées. Une attention particulière sera portée aux personnes les plus fragiles.

En parallèle, les services de l’État sont en contact permanent avec l’usine de méthanisation de Châteaulin exploitée par ENGIE BIOZ SAS, d’où provient la pollution. Les circonstances et les causes précises de cette pollution sont en cours d'expertise ; les services de l’État veilleront ensuite à obtenir des garanties pour qu’un tel incident ne se reproduise plus.

Le préfet du Finistère rappelle qu’il est recommandé de ne pas utiliser l’eau du robinet pour la boisson et le lavage des légumes et des fruits consommés crus. Elle peut toutefois être utilisée pour les autres besoins sanitaires et pour la cuisson des aliments. L’eau portée à ébullition peut être consommée.

Si vous avez consommé de l’eau du robinet durant la matinée, et que vous ressentez des symptômes évocateurs de gastro-entérites, il vous est recommandé de consulter votre médecin traitant.


Communiqué n°1

Une pollution de l’Aulne est actuellement en cours au niveau de Châteaulin. La pollution répandue dans le milieu continue de rejoindre l’Aulne en amont de la prise d’eau de Coatigrac’h, propriété du Syndicat Mixte de l’Aulne (SMA). Les concentrations en ammoniaque ont conduit l’exploitant à mettre à l’arrêt l’usine dans la nuit de mardi à mercredi.Une adaptation de la filière de traitement a été testée par l’exploitant mais n’a pas permis de rétablir pour l'instant une conformité de l’eau produite.

Par conséquent, un arrêté préfectoral de restriction d’usage de l’eau a été signé par le préfet.La qualité de l’eau distribuée par le réseau public des communes ou partie de communes alimentées par l’usine de Coatigrac’h exploitée par le syndicat mixte de l’Aulne est dégradée.Il est recommandé, jusqu’à obtention de résultats d’analyses attestant de la conformité de la qualité de l’eau distribuée, de ne pas utiliser l’eau du robinet pour la boisson et le lavage des légumes et des fruits consommés crus. Elle peut toutefois être utilisée pour les besoins sanitaires et pour la cuisson des aliments.

Le syndicat mixte de l'Aulne et l'exploitant pourront être amenés à pourvoir à la livraison de bouteilles d’eau à la population concernée, et transmettront aux collectivités les informations nécessaires aux usagers alimentés en eau potable.

La liste des communes concernées figure ci-après :

ARGOL
BENODET
BRIEC
CAMARET-SUR-MER
CAST
CHATEAULIN
CLOHARS-FOUESNANT
CLOITRE-PLEYBEN (LE)
CROZON
DINEAULT
EDERN
ERGUE-GABERIC
FAOU (LE)
FORET-FOUESNANT (LA)
FOUESNANT
GOUESNACH
GOUEZEC
GOURLIZON
GUENGAT
HANVEC
JUCH (LE)
KERLAZ
LANDEVENNEC
LANDREVARZEC
LANGOLEN
LANVEOC
LENNON
LOCRONAN
LOTHEY
PEUMERIT
PLEUVEN
PLEYBEN
PLOEVEN
PLOGASTEL-SAINT-GERMAIN
PLOGONNEC
PLOMODIERN
PLONEIS
PLONEVEZ-PORZAY
PLUGUFFAN
PONT-DE-BUIS-LES-QUIMERCH
PORT-LAUNAY
POULDERGAT
QUEMENEVEN
QUIMPER
ROSCANVEL
ROSNOEN
SAINT-COULITZ
SAINT-EVARZEC
SAINT-SEGAL
TELGRUC-SUR-MER