Actualités

Philippe Mahé, préfet du Finistère, rencontre les personnels du service Intégré d'Accueil et d'Orientation (SIAO) de Quimper

 
 
Philippe Mahé, préfet du Finistère, rencontre les personnels du SIAO de Quimper

Philippe Mahé, préfet du Finistère, s'est rendu, ce jeudi 8 décembre dans les locaux du service intégré d'accueil et d'orientation (SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation) du Finistère. Plateforme unique départementale, le SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation coordonne et organise l'attribution des places d'hébergement du département du Finistère : hébergement d'urgence et hébergement d'insertion.

I - L'hébergement d'urgence :

L'offre d'hébergement d'urgence doit  garantir une  réponse rapide aux demandes d'hébergement d'urgence formulées via le 115 pour accueillir les personnes sans abri en situation de vulnérabilité pour des séjours de courte durée (de 1 à 30 nuitées).

Cette offre mobilisée par le SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation (115) avec le financement de l'État se matérialise par:

  • la mise à l'abri à l'hôtel

Le recours à ce dispositif a augmenté de manière significative ces dernières années ; avant la crise sanitaire, on comptait une moyenne de 30 personnes mises à l'abri à l'hôtel par jour.En juin 2021, cette moyenne s'élevait à 97 personnes par jour.

Au 30 novembre 2022, on compte 162 personnes en situation de grande vulnérabilité mises à l'abri à l'hôtel dont 58 mineurs.

  • Les dispositifs autres que les nuitées d'hôtels :

En 2022, 276 places d'hébergement d'urgence en sus des nuitées d'hôtel sont financées par l'État contre 177 en 2017 (+ 6 places pendant l'hiver) : il s'agit par exemple, des centres d'hébergement et de réinsertions sociales - CHRSCentre d'hébergement et de réinsertion sociale urgence, de dispositifs alternatifs aux nuitées hôtelières, notamment des places en logement diffus permettant d'héberger sur une courte durée des personnes sans abri en situation de vulnérabilité, des hébergements avec allocation logement temporaire dits ALT).

En 2021, le SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation a traité 14 090 demandes d'hébergement d'urgence (2 199 personnes) soit une moyenne de 1 174 demandes par mois. ; 74,3 % de ces demandes ont été effectuées par des personnes isolées. En moyenne, le 115 a reçu 49 appels par jour.

 

II - L'hébergement d'insertion :

Dans le cadre de l'hébergement d'insertion, le SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation oriente les personnes vulnérables de manière individualisée en fonction de l'évaluation de leur situation, de leurs difficultés, au plus près de leurs besoins.  L'orientation s'effectue selon les places d'hébergement disponibles  et également   vers des solutions de logements ordinaires ou adaptés (pensions de famille ou résidences sociales)

L'accès vers le logement est une priorité lorsque cela est possible.  En matière d'hébergement d'insertion, l'orientation peut se réaliser vers les centres d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRSCentre d'hébergement et de réinsertion sociale) qui, outre l'hébergement des personnes en situation de grande vulnérabilité, permettent d'assurer leur accompagnement.

Cette orientation se fait en concertation avec les lieux d'accueil et d'évaluation (exemple centres communaux d'action sociale - CCASCentre communal d'action sociale) et les commissions d'orientation partenariales territoriales rassemblant l'ensemble des acteurs compétents sur les sujets d'hébergement et du logement.

En 2021, le SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation a traité 1 112 demandes (1 710 personnes) ; 68,7 % de ces demandes ont été effectuées par des personnes isolées.

Pour assurer l’ensemble de ces missions, le SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation s’appuiera à terme sur une équipe d’une quinzaine de travailleurs sociaux (12 personnes actuellement). Grâce aux crédits alloués par l’État pour le fonctionnement de la structure (718 287 € au titre de 2022 contre 288 128 € début 2019),l’équipe bénéficie d’un renfort de 3 personnes en cours de recrutement.

L’Etat mobilise donc des moyens conséquents pour mettre à l’abri les personnes en situation de grande vulnérabilité et les accompagner vers des solutions de logements.

Le préfet salue le très fort engagement de tous ces personnels auprès des personnes en situation de grande vulnérabilité.