Actualités

L’instance économique de concertation (IEC) se réunit à Brest

 
 
L’instance économique de concertation (IEC) se réunit à Brest

Face aux difficultés économiques consécutives à la crise sanitaire du Covid-19, la mobilisation de tous les acteurs est nécessaire. C’est le sens de l’instance économique de concertation (IEC) du bassin d’emplois de Brest, créée en avril 2020 et qui réunit élus, chambres consulaires, filières professionnelles, financeurs publics, et services de l’Etat*.

L’IEC du bassin d’emplois de Brest s’est réunie hier après-midi, mardi 6 octobre, pour faire un état des lieux de la situation économique du territoire mais surtout identifier les leviers qui permettent au territoire de s’inscrire au mieux dans la relance.

Les chiffres de l’INSEEInstitut national de la statistique et des études économiques indiquent que la baisse d’activité pendant la période de confinement à l’échelle de la zone d’emplois de Brest est estimée à 30,4 %, contre 33 % pour l’ensemble de la France.

Quatre secteurs d’ activités sont particulièrement touchés : le commerce, l’hôtellerie-restauration, la construction et les activités scientifiques et techniques .

L’activité partielle autorisée par la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTEdirection régionale des entreprises de la concurrence de la consommation du travail et de l'emploi) a concerné 85 300 salariés sur le Pays de Brest pour un montant consommé de 58,6 M€ de mars à juin.

L’enjeu principal aujourd’hui consiste à accompagner les acteurs économiques et créer les conditions d’une relance riche en emplois. Le plan de relance, lancé le 3 septembre dernier par le Gouvernement, vise à stimuler et à faire rebondir l’activité économique, et à préparer l’économie de 2030.

L’IEC du bassin d’emplois de Brest représente le niveau territorial pertinent pour animer cette relance.

En amont de cette réunion, les services de l’État, Brest métropole et la Chambre de commerce et d’industrie métropolitaine Bretagne Ouest ont réalisé un vaste travail de recensement des projets locaux d’investissement orientés vers les transitions (écologique et numérique), la cohésion sociale, le développement du territoire, la santé et l’industrie.

Des projets stratégiques ont ainsi été identifiés dans les domaines de l’intelligence artificielle, la donnée numérique, la rénovation énergétique, l’autoconsommation électrique, la valorisation de l’énergie thermique marine, les circuits alimentaires de proximité, l’emploi des jeunes, la mobilité, l’innovation médicale, la filière algues, etc.

Les collectivités territoriales sont porteuses de projets. Elles ont déposé 193 dossiers de demande de dotation de soutien à l’investissement local 2020 (DSIL), représentant un potentiel d’investissement de 103,5 millions d’euros, pour des opérations ayant vocation à être engagées à court terme, d’ici la fin de l’année 2020 ou au début de l’année 2021.

Ces projets illustrent la vitalité et la capacité de résilience du territoire, signes d’espoir pour l’économie locale.

Des appels à projets structurants sont en cours sur l’investissement industriel automobile, aéronautique ou la résilience.

L’IEC apportera son concours pour orienter et soutenir les porteurs de projet par la création d’une cellule d’assistance.

Le préfet va également mettre en place un observatoire de la commande publique afin d’anticiper les commandes, en relation avec la maîtrise d’ouvrage publique notamment.

*Membres composant l’IEC :

-Brest Métropole,

- communautés de communes membres du pays de Brest (Communauté de communes du Pays de Landerneau-Daoulas, Communauté de communes du Pays d’Iroise, Communauté de communes du pays des Abers, Communauté Lesneven-Côte des Légendes, Communauté de communes de Pleyben-Châteaulin-Porzay, Communauté de communes Presqu’ile de Crozon-Aulne maritime)

- conseil départemental,

- conseil régional,

- chambre d’Agriculture,

- chambre des métiers,

- chambre de commerce et d’industrie,

- fédération du bâtiment,

- Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM)

- Banque publique d’investissement (BPI),

- Banque de France

- Banque des Territoires 

- tribunal de commerce

- Pôle Emploi,

- direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Direccte),

- direction départementale des finances publiques (DDFIP).