Actualités

Fin de l'obligation générale de port du masque dans les espaces publics extérieurs de 32 communes du Finistère

 
 

Le 1er septembre 2021, face à un taux d'incidence important de 100,7 en moyenne pour le département (comportant des variations jusqu'à 170 pour plusieurs communes), le préfet du Finistère, Philippe MAHÉ, a pris des mesures destinées à lutter contre la propagation du covid-19. Il a ainsi imposé le port du masque obligatoire dans certains périmètres de 32 communes du département (communes de plus de 7 500 habitants et communes littorales fréquentées notamment en raison de l'afflux touristique).

À ce jour, le taux d'incidence du département est en baisse continue depuis le début du mois et s'établit désormais à 30 cas pour 100 000 habitants. La vaccination est très avancée dans toutes les classes d'âge, avec 88 % des adultes présentant un schéma vaccinal complet. De plus, la fréquentation touristique du département a également diminué.

En conséquence, le préfet du Finistère, Philippe MAHÉ, met fin à l'obligation générale de port du masque dans les espaces publics extérieurs des centres-villes des 32 communes concernées à compter du 1er octobre 2021.

Cet assouplissement des mesures sanitaires s'ajoute aux décisions prises par le Président de la République s'agissant de la fin, à partir du 4 octobre, de l'obligation du port du masque à l'école élémentaire ainsi que de la fin des jauges dans certains établissements recevant du public (salles de concert où les spectateurs sont debout, et les discothèques).

Le préfet du Finistère rappelle néanmoins que le port du masque reste obligatoire pour toute personne de onze ans ou plus circulant à pied dans les espaces publics suivants :

  • marchés de plein air, brocantes, braderies, trocs et puces, vide-greniers et ventes au déballage ;
  • files d'attentes, notamment celles constituées pour l'accès à un établissement recevant du public ;
  • dans un rayon de cinquante mètres autour des gares ferroviaires, routières et maritimes, aux heures d'arrivée et de départ des véhicules de transport.

Le port du masque reste également obligatoire pour toute personne de onze ans ou plus participant à un rassemblement revendicatif, sportif, récréatif ou culturel organisé sur la voie publique et pour lequel le respect d'une distanciation de deux mètres entre les participants est impossible, en raison notamment du nombre de participants.

L'évolution des indicateurs de la pandémie restera particulièrement étudiée et de nouvelles mesures pourront être prises en cas de dégradation brutale.

Le préfet du Finistère rappelle que le respect des gestes barrières reste en vigueur et appelle à maintenir un haut niveau de vigilance.