Covid-19 : informations

 
Covid-19 : informations

Extension du pass sanitaire :

216815208_10158480057321447_283053234812898304_n

Pour faire face ensemble contre le variant delta et la quatrième vague, le pass sanitaire vous sera obligatoirement demandé dans de nouveaux lieux ;

Dès le 21 juillet, d’après le décret n°2021-955, le pass-sanitaire sera étendu aux lieux de loisirs et de culture rassemblant 50 personnes et plus. À compter de cette date, pour accéder à ces lieux, toute personne de 18 ans et plus, devra présenter soit :

  • la preuve d’une vaccination complète,
  • un test PCR négatif de moins de 48 heures,
  • la preuve d’un rétablissement de contamination à la covid-19.

Le pass-sanitaire peut être présenté sous forme numérique via l’application « Tous AntiC ovid  » ou en version papier remise au moment de la vaccination.

Cette obligation s’appliquera aux 12 – 17 ans à partir du 30 septembre 2021.

les lieux de culture et de loisirs concernés sont :

  • les salles de spectacles et de concerts, les théâtres, les cinémas, (ERP de type L),
  • les salles des fêtes, salles de réunions ou de conférence, (ERP de type L),
  • les bibliothèques, médiathèques, (ERP de type S),
  • les musées, (ERP de type Y),
  • les salles de sports, enceintes sportives de plein air, (ERP de type X),
  • les salles de danse relevant du type P,
  • les salles de jeux, escape-game et casinos, (ERP de type P),
  • les salons et foires, (ERP de type T),
  • les parcs zoologiques et les parcs d’attractions,
  • les cirques, (ERP de type CTS),
  • les événements culturels, sportifs, ludiques ou festifs organisés dans l’espace public ou dans un lieu ouvert au public et susceptibles de donner lieu à un contrôle de l’accès des personnes (ERP de type PA),
  • les fêtes foraines comptant plus de 30 stands ou attractions,

Les établissements recevant du public loués pour des évènements festifs sont soumis aux règles de l’ERP considéré avec exigence du pass-sanitaire si celui-ci s’impose.

Les lieux de culte ne sont pas concernés par le pass-sanitaire, sauf si des concerts ou des spectacles y sont organisés en leur sein et qu’ils rassemblent 50 personnes et plus.

A partir du début du mois d’août et sous réserve des termes de la loi en cours de discussion au Parlement :

> le pass-sanitaire s’appliquera dans les cafés, bars et restaurants, les centres commerciaux de plus de 20 000 m², les hôpitaux, maisons de retraite, établissements médico-sociaux tant pour les visiteurs que pour les professionnels qui les fréquentent.

> les déplacements pour les trajets longs en avion, train et car seront également concernés.

> l’accès aux hébergements touristiques (campings et hôtels) ne sera pas soumis au pass sanitaire, sauf pour l’accès aux lieux de restauration et de convivialité (ERP de type N ou L notamment).

> la règle du pass-sanitaire s’applique aux exploitants et aux personnels des ERP, avec toutefois une souplesse accordée jusqu’au 30 août pour permettre une mise en conformité.

Pour tenir compte de la situation spécifique de certaines catégories de personnes, l’obligation du passe sanitaire est repoussée au 30 août pour :

  • les salariés des lieux et établissements recevant du public. Leur 1re injection devra cependant être réalisée au plus tard le 1er août.

et au 30 septembre :

  • les jeunes de 12 à 17 ans. La raison en est que la vaccination n’ayant été ouverte, pour cette catégorie d’âge, qu’au mois de juin, des millions de jeunes auraient été contraints d’effectuer des tests à répétition pour toutes leurs activités estivales, à partir du 21 juillet.

Ce mercredi 9 juin marque le début de la troisième étape de la stratégie de réouverture progressive, qui doit permettre à tous les Français de retrouver une vie normale.

 

Pour rappel, le calendrier d'allègement des mesures de freinage annoncé par le Président de la République le 29 avril 2021 est guidé par les principes suivants :

  1. la progressivité, avec une levée des mesures de restriction par étapes, du 3 mai au 30 juin,
  2. la prudence, avec une réouverture plus rapide pour les activités en plein air et les lieux où les personnes circulent,
  3. la vigilance nécessaire de tous : la réouverture ne réussira que si elle peut s’appuyer sur l’implication de chacun.

1/ Déclinaison des mesures nationales de freinage

  • le couvre-feu est décalé à 23h (déplacements entre 23h et 6h uniquement sur motifs dérogatoires) ;
  • le télétravail est assoupli ;
  • dans les commerces et les marchés couverts, la jauge passe à 4 m2 par client ;
  • les cafés et restaurants peuvent accueillir la clientèle assise à 100 % de leur capacité sur les terrasses extérieures et 50 % en intérieur, avec un maximum de 6 personnes par table ;
  • dans les musées, la jauge passe à 4 m2 par visiteur ;
  • les cinémas, théâtres, salles des fêtes et chapiteaux peuvent accueillir à 65% de leur capacité, jusqu'à 5000 personnes par salle, avec la mise en place d’un passe sanitaire au-delà de 1000 personnes;
  • les établissements sportifs de plein air peuvent accueillir :
    • les spectateurs à 65% de leur capacité et jusqu'à 5000 personnes par salle, avec la mise en place d’un passe sanitaire au-delà de 1000 personnes ;
    • les pratiquants (publics non prioritaires) y compris les sports collectifs et avec contacts, jusqu'à 50% de leur capacité ;
  • les établissements sportifs couverts (y compris les piscines) peuvent accueillir :
    • les spectateurs à 65% de leur capacité et jusqu'à 5000 personnes par salle, avec la mise en place d’un passe sanitaire au-delà de 1000 personnes ;
    • les pratiquants (publics non prioritaires), à l'exception des sports de contact, et jusqu'à 50% de leur capacité ;
  • les salons et foires d’exposition peuvent accueillir 50% de leur capacité, jusqu'à 5000 personnes par salle, avec la mise en place d’un passe sanitaire au-delà de 1000 personnes ;
  • les festivals de plein air assis peuvent accueillir 65% de leur capacité, jusqu'à 5000 personnes, avec la mise en place d’un passe sanitaire au-delà de 1000 personnes ;
  • les rassemblements de plus de 10 personnes dans l’espace public sont interdits.

Retrouvez ici toutes les réponses à vos questions sur le pass sanitaire 

Toutes les informations sont à retrouver sur le site du Gouvernement  ou en appelant le 0 800 130 000 (appel gratuit, 24/24h)

En savoir + : site du Gouvernement

L'application TousAntiCovid est disponible au téléchargement sur :


Mesures en vigueur dans le département du Finistère :

Fin de l’obligation générale du port du masque dans les espaces publics extérieurs des plus grandes communes du Finistère
Conformément aux annonces faites par le Premier Ministre le mercredi 16 juin 2021, le préfet du Finistère, Philippe MAHE, met fin à l'obligation générale de port du masque dans les espaces publics extérieurs des centres villes des plus grandes communes du Finistère à compter du jeudi 17 juin 2021.
Le préfet du Finistère rappelle néanmoins que le port du masque reste obligatoire dans les lieux clos et appelle à maintenir un haut niveau de vigilance et à poursuivre une stricte application des mesures sanitaires en vigueur.

> 29-2021-06-18-00002 - covid-19 - port du masque - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,36 Mb

> 29-2021-06-16-00002 - covid-19 - abrogation masque - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,74 Mb


Cas contact_affiche_A4_V2-DEF

Guide pour accompagner l’occupation privative temporaire du domaine public en période de pandémie

Ce guide est le résultat d’une collaboration entre 4 associations qui encadrent la qualité des ensemble urbain et qui règnent sur la Bretagne : Petites Cités de Caractère, Port d’intérêt Patrimonial, Ville et Pays d’Art et d’Histoire, Communes Rurales de Bretagne. Il est a été réalisé en étroite collaboration avec les UDAP de Bretagne, et est soutenu par la DRACdirection régionale des affaires culturelles Bretagne.

Il a vocation de  donner le cadre pour un dialogue entre les collectivités et les commerçants dans le cadre de la reprise d’activité pour les cafés, restaurants, commerce de bouche,…, dans des secteurs à vocation touristique, où le patrimoine participe de l’attractivité des lieux et où des outils de protection exigeant une qualité des interventions sont appliqués comme des labels avec les associations précitées, et des servitudes comme les monuments historiques, les site patrimoniaux remarquables, les sites, etc.

> Fiche Technique Accompagner les AOT en période de pandemie du COVID 19 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 6,37 Mb


Le point de situation sanitaire en Bretagne est disponible ici


En complément, retrouvez ci-dessous quelques liens utiles :

Consultez toutes les informations officielles sur la Covid-19 et la situation en France sur www.gouvernement.fr/info-coronavirus .

Un numéro vert est à votre disposition pour répondre à vos questions 7j/7, 24h/24 :
0 800 130 000

Attention, cette plateforme téléphonique n'est pas habilitée à dispenser des conseils médicaux.

Trouvez les centres de dépistages près de chez vous : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees#sites-prelevements