Covid-19 : informations

 
Covid-19 : informations

Pass sanitaire

Il s’applique sur le territoire national depuis le 9 juin 2021 et permet de vérifier le statut vaccinal, le résultat d’un test négatif ou le certificat de rétablissement d’une personne, lui permettant l’accès à un lieu ou événement soumis au passe sanitaire.

 
Le pass sanitaire pourra être utilisé soit en format numérique via l’application TousAntiCovid (cet outil permet de stocker les différents certificats d’une personne, mais aussi ceux de ses enfants ou de personnes dont elle a la charge), en format papier en présentant directement les différents documents (preuves de tests négatifs RT-PCR, antigénique, preuves de rétablissement ou attestation de vaccination). Les exploitants des événements / établissements concernés contrôlent à l’entrée le pass en scannant le QR Code présent sur les documents numériques ou papier.

 

Depuis le 21 juillet, le pass sanitaire est obligatoire pour accéder aux lieux de loisirs et de culture (plus de seuil de 50 personnes depuis le 9 août) :

  • les salles de spectacles et de concerts, les théâtres, les cinémas, (ERP de type L),
  • les salles des fêtes, salles de réunions ou de conférence, (ERP de type L),
  • les bibliothèques, médiathèques, (ERP de type S),
  • les musées, (ERP de type Y),
  • les salles de sports, enceintes sportives de plein air, (ERP de type X),
  • les salles de danse relevant du type P,
  • les salles de jeux, escape-game et casinos, (ERP de type P),
  • les salons et foires, (ERP de type T),
  • les parcs zoologiques et les parcs d’attractions,
  • les cirques, (ERP de type CTS),
  • les événements culturels, sportifs, ludiques ou festifs organisés dans l’espace public ou dans un lieu ouvert au public et susceptibles de donner lieu à un contrôle de l’accès des personnes (ERP de type PA),
  • les fêtes foraines comptant plus de 30 stands ou attractions,

Les établissements recevant du public loués pour des évènements festifs sont soumis aux règles de l’ERP considéré avec exigence du pass-sanitaire si celui-ci s’impose.

 

A compter du 9 août, le pass sanitaire est obligatoire et s’applique pour :

  • Les activités de restauration commerciale (bars et restaurants, y compris sur les terrasses), à l’exception de la restauration collective ou de vente à emporter de plats préparés, de la restauration professionnelle routière et ferroviaire, du room service des restaurants et bars d’hôtels et de la restauration non commerciale, notamment la distribution gratuite de repas ;
  • Les foires et salons professionnels, et les séminaires professionnels ;
  • Les services et établissements de santé, sociaux et médico sociaux, pour les personnes accompagnant ou rendant visite aux personnes accueillies dans ces services et établissements ainsi que pour celles qui y sont accueillies pour des soins programmés. Cette mesure, qui s’applique sous réserve des cas d’urgence, n’a pas pour effet de limiter l’accès aux soins.
  • Les déplacements de longue distance par transports publics interrégionaux (vols intérieurs, trajets en TGVTrain à grande vitesse, Intercités et trains de nuit, cars interrégionaux) ;
  • Les grands magasins et centres commerciaux de plus de 20 000m², sur décision du préfet du département, lorsque leurs caractéristiques et la gravité des risques de contamination le justifient, dans des conditions garantissant l’accès des personnes aux biens et services de première nécessité ainsi qu’aux moyens de transport accessibles dans l’enceinte de ces magasins et centres.

A compter du 30 août, le pass sanitaire peut être rendu applicable aux personnes et aux salariés qui interviennent dans ces lieux, établissements, services ou événements.

Le pass sanitaire sera obligatoire pour les mineurs âgés de 12 à 17 ans à compter du 30 septembre.


Retrouvez ici toutes les réponses à vos questions sur le pass sanitaire 

Toutes les informations sont à retrouver sur le site du Gouvernement  ou en appelant le 0 800 130 000 (appel gratuit, 24/24h)

En savoir + : site du Gouvernement

L'application TousAntiCovid est disponible au téléchargement sur :


Mesures en vigueur dans le département du Finistère :

Fin de l'obligation générale de port du masque dans les espaces publics extérieurs de 32 communes du Finistère

Le 1er septembre 2021, face à un taux d'incidence important de 100,7 en moyenne pour le département (comportant des variations jusqu'à 170 pour plusieurs communes), le préfet du Finistère, Philippe MAHÉ, a pris des mesures destinées à lutter contre la propagation du covid-19. Il a ainsi imposé le port du masque obligatoire dans certains périmètres de 32 communes du département (communes de plus de 7 500 habitants et communes littorales fréquentées notamment en raison de l'afflux touristique).

À ce jour, le taux d'incidence du département est en baisse continue depuis le début du mois et s'établit désormais à 30 cas pour 100 000 habitants. La vaccination est très avancée dans toutes les classes d'âge, avec 88 % des adultes présentant un schéma vaccinal complet. De plus, la fréquentation touristique du département a également diminué.

En conséquence, le préfet du Finistère, Philippe MAHÉ, met fin à l'obligation générale de port du masque dans les espaces publics extérieurs des centres-villes des 32 communes concernées à compter du 1er octobre 2021.

Cet assouplissement des mesures sanitaires s'ajoute aux décisions prises par le Président de la République s'agissant de la fin, à partir du 4 octobre, de l'obligation du port du masque à l'école élémentaire ainsi que de la fin des jauges dans certains établissements recevant du public (salles de concert où les spectateurs sont debout, et les discothèques).

Le préfet du Finistère rappelle néanmoins que le port du masque reste obligatoire pour toute personne de onze ans ou plus circulant à pied dans les espaces publics suivants :

  • marchés de plein air, brocantes, braderies, trocs et puces, vide-greniers et ventes au déballage ;
  • files d'attentes, notamment celles constituées pour l'accès à un établissement recevant du public ;
  • dans un rayon de cinquante mètres autour des gares ferroviaires, routières et maritimes, aux heures d'arrivée et de départ des véhicules de transport.

Le port du masque reste également obligatoire pour toute personne de onze ans ou plus participant à un rassemblement revendicatif, sportif, récréatif ou culturel organisé sur la voie publique et pour lequel le respect d'une distanciation de deux mètres entre les participants est impossible, en raison notamment du nombre de participants.

L'évolution des indicateurs de la pandémie restera particulièrement étudiée et de nouvelles mesures pourront être prises en cas de dégradation brutale.

Le préfet du Finistère rappelle que le respect des gestes barrières reste en vigueur et appelle à maintenir un haut niveau de vigilance.

> Arrêté préfectoral n° 29-2021-09-30-0001 du 30 septembre 2021 prescrivant les mesures nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le... - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,17 Mb


Neuf établissements dispensés du passe sanitaire pour accueillir des professionnels du transport routier

Par arrêté du 9 août 2021, et comme le prévoit la loi n° 2021- 1040 du 5 août 2021 dans son article 1er, le préfet du Finistère, Philippe MAHÉ, autorise 9 établissements à accueillir du public pour la restauration assurée au bénéfice exclusif des professionnels du transport routier dans le cadre de l’exercice de leur activité professionnelle, sans contrôle du passe sanitaire.

Toutefois, la présentation de la carte professionnelle sera exigée pour accéder au restaurant.

Ces restaurants, qui se situent à proximité des axes routiers et sont habituellement fréquentés par les professionnels du transport routier, sont :

  • Au Chaudron Glazik, à Briec
  • Le Terminus, à Landivisiau
  • Chez Riton, à Mellac
  • Le relais Kériel, à Plouedern
  • La petite auberge, à Saint Evarzec
  • Le Nevez Ker, à Lampaul-Guimiliau
  • SARL Les Vieilles Barriques, à Quimper
  • Le Relais de Mescoden, à Ploudaniel
  • Le relais de Coat Conval à Sainte Sève.

Cas contact_affiche_A4_V2-DEF

Guide pour accompagner l’occupation privative temporaire du domaine public en période de pandémie

Ce guide est le résultat d’une collaboration entre 4 associations qui encadrent la qualité des ensemble urbain et qui règnent sur la Bretagne : Petites Cités de Caractère, Port d’intérêt Patrimonial, Ville et Pays d’Art et d’Histoire, Communes Rurales de Bretagne. Il est a été réalisé en étroite collaboration avec les UDAP de Bretagne, et est soutenu par la DRACdirection régionale des affaires culturelles Bretagne.

Il a vocation de  donner le cadre pour un dialogue entre les collectivités et les commerçants dans le cadre de la reprise d’activité pour les cafés, restaurants, commerce de bouche,…, dans des secteurs à vocation touristique, où le patrimoine participe de l’attractivité des lieux et où des outils de protection exigeant une qualité des interventions sont appliqués comme des labels avec les associations précitées, et des servitudes comme les monuments historiques, les site patrimoniaux remarquables, les sites, etc.

> Fiche Technique Accompagner les AOT en période de pandemie du COVID 19 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 6,37 Mb


Le point de situation sanitaire en Bretagne est disponible ici


En complément, retrouvez ci-dessous quelques liens utiles :

Consultez toutes les informations officielles sur la Covid-19 et la situation en France sur www.gouvernement.fr/info-coronavirus .

Un numéro vert est à votre disposition pour répondre à vos questions 7j/7, 24h/24 :
0 800 130 000

Attention, cette plateforme téléphonique n'est pas habilitée à dispenser des conseils médicaux.

Trouvez les centres de dépistages près de chez vous : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees#sites-prelevements