Actualités

Rassemblements du 1er décembre dans le Finistère

 
 
Rassemblements du 1er décembre dans le Finistère

En fin de semaine, un magasin du Finistère spécialisé dans le nautisme a cédé 200 artifices pyrotechniques en limite de péremption (feux de détresse et fumigènes) à deux personnes qui, compte tenu du climat social que connaît notre pays, ne destinaient manifestement pas ces articles à l’usage pour lequel ils ont été conçus.

L’utilisation de ces artifices lors d’une manifestation aurait pu créer de gros dégâts aux bâtiments et mobilier urbain, voire des blessures sérieuses aux personnes. La vigilance de la Gendarmerie nationale a permis d’éviter de probables dégats, voire des drames.

Un arrêté préfectoral en date de ce jour interdit l’accès au centre-ville de Quimper aux personnes transportant des artifices pyrotechniques.

Par ailleurs, le magasin pré-cité a fait l’objet d’une interdiction de vente de 2 mois des artifices pyrotechniques.