Actualités

Poursuite de l’amélioration de la couverture de téléphonie mobile dans le Finistère

 
 
Poursuite de l’amélioration de la couverture de téléphonie mobile dans le Finistère

L’aménagement numérique est une priorité du Gouvernement. L’accord du « New Deal Mobile » conclu au début de l’année 2018 avec les opérateurs de téléphonie mobile (Orange, Bouygues Télécom, SFR et Free Mobile) a pour objectif d’accélérer la couverture numérique des territoires. Plusieurs engagements ont été pris dont celui d’assurer une couverture de qualité dans les zones non (ou mal) couvertes en construisant 5 000 nouveaux sites sur le territoire national, de 2018 à 2022.

Afin de poursuivre le déploiement de la téléphonie mobile dans le Finistère, l’équipe-projet départementale, présidée par la Sous-Préfète de l’arrondissement de Châteaulin, Mme Anne TAGAND, réunissant l’État, le conseil régional, le conseil départemental, les collectivités et les opérateurs de téléphonie, s’emploie à proposer au préfet de région et à l’ARCEPAutorité de régulation des communications électroniques et des postes (Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes) les zones prioritaires à couvrir par les opérateurs de téléphonie mobile.

Au titre de la programmation de l’année 2018, cette équipe-projet a proposé  :

  • les 4 sites (Botmeur, St Thégonnec-Loc-Eguiner, Sizun et Trégarvan) identifiés à partir des opérations encore non réalisées issues des anciens programmes de résorption des zones blanches pour y rendre effectif l’accès à la téléphonie mobile d’ici la fin de l’année 2019 ;
  • 6 autres sites (Brasparts, Hanvec, Irvillac, La Martyre, Le Tréhou, Lopérec, Pleyben, St-Eloi et St-Urbain). Ils ont été retenus par arrêté du 21 décembre 2018. Ces sites bénéficieront d’un accès à la téléphonie mobile (4G) dans un délai maximum de 24 mois, à compter de la date de l’arrêté.

Au titre de la programmation de l’année 2019, l’équipe-projet du Finistère a proposé  :

  • une première liste de zones (Guimaëc, Plougasnou et Saint-Jean-du-Doigt) quia été retenue par arrêté du 21 mars 2019. L’opérateur désigné dispose d’un délai maximum de 24 mois à partir de la publication de l’arrêté pour construire et mettre en service le site mobile ;
  • une deuxième liste de zones actuellement soumise à consultation du public et qui pourrait concerner 3 communes supplémentaires du Finistère (Brennilis, Pleyben, et Loqueffret).

Cette liste soumise à consultation est disponible à l’adresse suivante :

https://www.entreprises.gouv.fr/numerique/deuxieme-liste-des-zones-a-couvrir-par-operateurs-de-radiocommunications-mobiles-au-titre