Actualités

L'Etat se mobilise en faveur de l'égalité femmes-hommes / Bilan des actions de la journée du 8 mars

 
 
L'Etat se mobilise en faveur de l'égalité femmes-hommes / Bilan des actions de la journée du 8 mars

Le 8 mars, journée internationale des droits des femmes, est l’occasion de diffuser la culture de l’égalité auprès du grand public.
La mobilisation des institutions, associations et collectivités territoriales pour cette journée est à saluer.

La campagne nationale «sexisme, pas notre genre», a été relayée par une distribution de badges aux participantes. Il convient de signaler que certaines initiatives finistériennes ont été labellisées «sexisme, pas notre genre !», comme «sous les paupières des femmes» à Quimperlé.

Pour en savoir plus : http://www.finistere.gouv.fr/Politiques-publiques/Solidarite-et-cohesion-sociale/Droits-des-femmes-et-egalite-entre-les-femmes-et-les-hommes/8-mars-journee-internationale-des-droits-des-femmes

La Médiathèque des Capucins à Brest, en lien avec d’autres partenaires (l’inspection du travail, le CIDFF, le délégué du défenseur des droits…) a organisé deux ateliers à destination du grand public, l’un consacré à la lutte contre les discriminations, le 2 mars 2017, l’autre à l’égalité femmes-hommes, le 3 mars 2017. Plus de 90 personnes étaient présentes. Une conférence «Egalité professionnelle, où en sommes-nous ? », est programmée le 28 mars dans cette médiathèque.

Le 8 mars 2017, la déléguée aux droits des femmes de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale est intervenue devant les agents du Conseil départemental à Quimper, lors de la présentation du plan d’action égalité femmes-hommes de la collectivité. Plus de 50 agents ont été sensibilisés à la question grâce à une présentation interactive.

Deux marches exploratoires, visant à améliorer la sécurité des femmes, ont été organisées conjointement par Brest Métrople, Bibus, la SNCF et l’Etat : le 9 mars (gare de Brest –gare de Kerhuon) et le 14 mars (gare de Brest et quartier de Bellevue). Ces parcours ont permis aux 15 participantes d’observer l’espace public et d’emprunter plusieurs types de transports en commun (tramway, bus et train). Après chaque marche, un débriefing a permis de proposer des solutions concrètes : afficher de manière plus lisible le numéro d’urgence dans les wagons, mieux éclairer certains espaces, renforcer la présence des médiateurs, lancer une campagne de communication pour mieux savoir quoi faire quand on est témoin de violences… Ces propositions seront examinées avec les élus, la SNCF et Bibus.

Pour en savoir plus : http://www.familles-enfance-droitsdesfemmes.gouv.fr/dossiers/operation-prenonslarue/

Pour en savoir plus : http://www.familles-enfance-droitsdesfemmes.gouv.fr/harcelement-transports/

Par ailleurs, un groupe multi-partenarial piloté par la déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité et la caisse d’allocations familiales se réunit depuis quelques mois sur le territoire de la presqu’île de Crozon et l’Aulne Maritime, pour traiter ensemble de l’emploi et de l’insertion des femmes.

Ce travail se concrétise par un premier temps fort convivial : un théâtre forum à la médiathèque de Pont de Buis, le 7 avril à 20 h. Ce spectacle interactif abordera des questions diverses qui nous concernent tous : famille, reprise de l’emploi, gestion des temps….

L’objectif est d’attirer un public le plus large possible pour improviser autour du thème « les héroïnes du quotidien » !

Le 8 mars, c’est toute l’année !