Restriction de la circulation sur le pont Albert Louppe - Consultation du public

 
 

Depuis la mise en service du pont de l’Iroise en 1994, l’accès au pont Albert Louppe n’est autorisé qu’aux véhicules lents (véhicules de service, cyclomoteurs, par exemple), aux piétons et cyclistes.

Dans le cadre de la surveillance organisée de l’ouvrage, une inspection détaillée pério­dique a été réalisée par le CEREMA entre septembre 2017 et juillet 2018.

Les conclusions de cette inspection indiquent que l’état du pont Albert Louppe est préoccupant, que ce soit pour les tabliers (viaducs d’accès, tablier rail et tablier route) ou pour ses appuis. Le rapport précise que malgré la forte réduction de l’exploitation de l’ouvrage depuis la mise en service du pont de l’Iroise, il y a 25 ans, le matériau constitutif des éléments structuraux s’est dégradé de manière importante.

En conséquence au vu de l’état de l’ouvrage, l'Etat prévoit de prendre un arrêté préfectoral interdisant la circulation des tracteurs et engins de travaux publics. L’arrêté ne maintient les accès qu’aux piétons, cyclistes, et cyclomoteurs de moins de 50 cm³. Les voitures de catégorie L6e et L7e (voiturettes de petit gabarit) seront également admises à circuler sur le pont. La vitesse sera limitée à 30 km/h.

Ce projet d’arrêté préfectoral est consultable ci-après sur le portail Internet des services de l’État dans le Finistère, du 17 au 30 avril 2019 inclus. Le public est invité à faire valoir ses observations directement à l’adresse électronique suivante : sp-brest-appui-territorial@finistere.gouv.fr