Actualités

Combustion à l’intérieur d’un silo sur le port de commerce de Brest MAJ 28/02/2019 18h

 
 
Combustion à l’intérieur d’un silo sur le port de commerce de Brest MAJ 28/02/2019 18h

Depuis la découverte hier matin d’une combustion de graines de soja à l’intérieur d’un silo de la société Bunge sur le port de commerce de Brest, les services de secours, en soutien des équipes de l’entreprise, interviennent pour sécuriser le silo et les environs.

L’opération d’inertage et de neutralisation des éventuels gaz et poussière présents par injection d’azote à l’intérieur du silo se poursuit.

Cette opération a permis de faire redescendre la température interne au silo sous 25°C, ce qui a pour conséquence de réduire très sensiblement les risques d’explosion. Dans ces conditions, une réduction du périmètre d’intervention et de travail à 80 mètres autour de la zone a été actée.

A noter qu’il ne s’agit plus d’un périmètre de sécurité, mais d’une zone de travail.

Les différentes phases ultérieures d’intervention devraient s’étaler sur plusieurs jours, les équipes de l’entreprise, accompagnées des pompiers et les policiers resteront mobilisés pour assurer la poursuite des interventions et la surveillance du site de manière constante jusqu’à un retour à la normale.

 

 

Communiqué du 27 février 2019 :

Une combustion s’est déclenchée ce matin à l’intérieur d’un silo, sur le port de commerce de Brest.

Dès qu’ils ont été alertés, les services de secours se sont rendus sur place. 38 pompiers et 12 policiers sont ainsi intervenus pour sécuriser le silo et les environs.

Après la mise en place d’un périmètre de sécurité allant jusqu’à 250 mètres autour du site, l’intervention consiste depuis ce matin à refroidir le silo au moyen de la diffusion, par la partie supérieure, d’une mousse. Cette mousse permet d’étouffer la combustion en la privant d’oxygène, mais également d’agglomérer les différentes particules générées, réduisant les risques de propagation.

Cette intervention a permis de faire retomber la température à l’intérieur du silo, et ainsi de réduire le périmètre de sécurité, permettant la reprise de la circulation sur la rue du Kiel.

En parallèle, de l’azote liquide est en train d’être acheminé vers le site pour être injecté dans le silo, par la partie basse cette fois-ci. Cette opération devrait pouvoir débuter dans la soirée et durer plusieurs heures.

L’étape suivante consistera en un dépotage de la cuve, retirant de l’intérieur tout produit, céréale ou résidu. Tout risque d’inflammation à l’intérieur du silo sera alors levé.

Les risques de reprise de combustion voire d’explosion sont certes faibles, mais ils imposent une nécessaire vigilance.

Les différentes phases d’intervention s’étaleront sur plusieurs jours, les pompiers et les policiers resteront mobilisés pour assurer la surveillance du site de manière constante jusqu’à un retour à la normale.